Découvrez les familles

Sélectionnez un territoire afin de découvrir les différentes familles qui ont fait son histoire.

Charlevoix

Voila! Les 24 nouveaux circuits Passeurs de mémoire au pays de Charlevoix sont en ligne.

Îlots de population et traditions aux portes de Québec

Cette terre, forgée par le feu et la glace, ne favorise pas l’agriculture. Quelques peuples autochtones auraient emprunté les grandes vallées pour se rendre à l’intérieur des terres, mais ce n’est que vers la fin du XVIIe siècle que Petite-Rivière-Saint-François, L’Isle-aux-Coudres et Baie-Saint-Paul accueillent leurs premiers colons. Au même moment, d’importants marchands de Québec et leurs associés de La Rochelle entreprennent l’exploitation du bois à La Malbaie.

L’état quasi permanent de guerre au Royaume de France entrave le développement. La région, presque entièrement détruite lors de la guerre de la Conquête, subit de lourdes pertes. La Malbaie, reprise par les Anglais, se reconstruit rapidement malgré son isolement. Dans le dernier quart du XVIIIe siècle, plusieurs familles migrent de l’ouest de la région vers La Malbaie. Une fois les villages côtiers peuplés, la migration s’oriente vers l’intérieur des terres et finalement, à compter de 1838, vers le Saguenay et le Lac Saint-Jean.

La villégiature se démocratise à compter du milieu du XIXe siècle, grâce au transport maritime, et elle contribue à la renommée de Charlevoix. L’isolement routier, qui prend fin en 1940, permet de conserver plusieurs traditions.

Avec Passeurs de mémoire, Parcours Fil Rouge et le Musée de Charlevoix vous invitent à une grande fête de famille dans vos villages d’origine de Charlevoix, berceau de familles dont la nombreuse descendance se retrouve partout en Amérique du Nord.

La Malbaie. C. J. Way, 1871. (Archives Musée de Charlevoix)
Poursuivez la lecture

24 circuits trouvés